30 avril 2017 - Troisième dimanche de Pâques

Le Christ fait le prêtre et le prêtre fait le Christ

Actes 2,14.22b-23 - Psaume 15,1-2a.5.7-10.2b.11 - 1 Pierre 1,17-21 - Luc 24,13-35
dimanche 30 avril 2017.
 

Dans cet évangile des pèlerins d’Emmaüs, le Christ fait le prêtre : il enseigne les disciples selon le principe de l’homélie, c’est-à-dire d’un entretien familier qui instruit en commentant l’Écriture, puis il leur partage le pain. Tout cela pour les constituer en corps capable de vivre et d’annoncer la Parole. Ainsi, il remplit les trois fonctions sacerdotales de l’évangélisation, de la sanctification et du gouvernement.

Il rappelle ainsi ce qu’il fit à la veille de sa Passion lors de la sainte Cène, Eucharistie primordiale par laquelle il institua le sacrement des sacrements, créant par la même action le sacerdoce ministériel de la nouvelle Alliance selon lequel les prêtres, à sa suite, officieront à sa place. Lors de la Cène, donc, le Christ « fait le prêtre », c’est-à-dire qu’il préside comme ministre (serviteur) de l’Eucharistie ; et il fait le prêtre, c’est-à-dire qu’il crée tout prêtre ordonné à ce service. Désormais, le prêtre qui préside l’Eucharistie « fait le Christ », c’est-à-dire qu’il tient la place du Christ seul grand prêtre éternel, et il fait le Christ, c’est-à-dire qu’il réalise par la puissance de l’Esprit Saint la présence réelle du Christ sous les espèces du pain et du vin.

Les fidèles rassemblés pour l’Eucharistie sont appelés à partager ce pain et ce vin qui sont le Corps et le Sang du Christ de manière à devenir un peuple tout entier sacerdotal. C’est parce qu’il le sont déjà qu’il sont célébrants, avec le prêtre président, de cette Eucharistie qui les constitue en Église. Ainsi, l’Eucharistie fait l’Église, Corps du Christ, et l’Église fait l’Eucharistie, célébration du mystère pascal du Christ qui obtient le salut du monde.

De ce fait, l’Église est le lieu de l’Incarnation continuée, toujours du Fils unique de Dieu, et toujours par la puissance de l’unique Esprit Saint, pour qu’elle accomplisse sa mission d’annoncer l’Évangile au monde afin qu’en croyant il soit sauvé.

Le Christ fait l’Église peuple prêtre, et ce peuple prêtre fait du monde, en le réconciliant en elle et en l’offrant ainsi au Père, le corps du Christ lui-même qui est l’unique offrande parfaite que Dieu peut agréer.