21 mai 2017 - Sixième dimanche de Pâques Année A

Pourquoi faut-il toujours se battre ?

Actes 8,5-8.14-17 - Psaume 65,1-7.16.20 - 1 Pierre 3,15-18 - Jean 14,15-21
lundi 22 mai 2017.
 

Le faut-il ? Mais sinon, pourquoi Jésus nous promettrait-il un « Défenseur » ?

Étonnant, n’est-ce pas, ce nom de l’Esprit, ce qualificatif, plutôt, qu’il partage avec Jésus lui-même puisqu’il est un « autre » Défenseur.

Il est vrai que Jésus, dans sa grande prière de Jean 17, prononce : « Je les ai gardé, aucun ne s’est perdu.. » Il se présente donc lui-même comme le protecteur de ses disciples, tant qu’il est avec eux.

Mais il va partir : « Je ne vous laisserai pas orphelins », dit-il. Mais comment l’Esprit va-t-il désormais tenir le rôle qu’assurait Jésus ? C’est lui qui nous rappelle les parole du Christ et fait ainsi que Jésus continue à parler ; et à agir, aussi, car il accomplit les mêmes œuvres de puissance en notre faveur, quand nous les demandons en son nom !

Mais nous ne les demandons que si nous reconnaissons notre faiblesse. Voilà pourquoi il est « Esprit de vérité » : la vérité est que, dans notre notre faiblesse, nous avons un besoin absolu d’être défendus. En revanche, orgueil et présomption « empêchent l’Esprit ». D’où le lien avec le pardon des péchés : seule la « confession » ouvre la porte de notre cœur et de notre vie à l’œuvre du Seigneur.

Prier humblement pour obtenir le pardon et la force dans le combat de la vie, là en est l’aspect fondamental : c’est le combat spirituel. Il durera jusqu’à notre dernier souffle ! Mais d’autres aspects s’en déduisent, tel le plus habituel, le « struggle for life » : la lutte pour la vie est universelle ! C’est la trace dans la Création du grand combat métaphysique de la Lumière contre les ténèbres.

Nous avons besoin de l’Esprit pour désirer vivre encore quand la vie est mauvaise, pour ne pas abandonner. L’Esprit « qui est Seigneur et qui donne la vie » la défend. Sans lui, la vie tombe en ruines.

Voilà pourquoi il faut toujours mener le combat de la prière pour demander l’Esprit Saint.