Université de quartier - 16 janvier 1997

La chair sans le péché I

1997.
 

"Orgies ! Orgies ! Nous voulons des orgies !" Il me semble que c’est dans un album d’Astérix. Je n’ai pas vérifié. Orgies. C’est un mot intéressant, qui met l’eau à la bouche, mais qu’est-ce qu’il veut dire exactement ? Dans Astérix, il s’agit de grandes fondues savoyardes. Dans l’imaginaire, en général, ce n’est pas une question de chère ; la bonne chère, c’est ce qu’on mange ; on pense plutôt à la chair, et au péché de chair. Peut-être que les choses sont liées ; en tout cas, historiquement, les orgies romaines mélangeaient le tout, avec délectation. Mais d’où vient donc ce mot "orgie" qui ressemble à une onomatopée, qui sonne comme "se gorger" ?

"Orgie" vient du grec orgas, "plein de sève", d’où "terre grasse et fertile", en particulier une portion de terre qui était consacrée aux divinités de la fertilité, Déméter, Perséphone. Le mot orgas, a lui-même des racines indo-européennes, plus anciennes : le sanscrit ûrgâ signifie "suc", "sève", "vigueur". En grec, on trouve aussi orgè : "agitation intérieure qui gonfle l’âme". Orgè pourrait se rendre assez exactement par le mot "humeur", à condition de lui accorder toutes ses acceptions du français classique : "humeur" signifie d’abord "fluide vital", puis les différentes agitations intérieures qui peuvent gonfler l’âme et, plus spécialement, les mauvaises humeurs. Le mouvement sémantique est exactement parallèle en français et en grec : "humeur" devient synonyme de mauvaise humeur, mouvement d’humeur, colère, emportement, et même châtiment. Cela commençait bien, cela finit mal (...)

Il y a aussi le verbe orgiazo. Sachant que le sanscrit ûrgâ signifie "suc, vigueur", que le grec orgas signifie "plein de sève, terre grasse et fertile", que orgè signifie "agitation intérieure qui gonfle l’âme", "humeur", que signifie donc le verbe orgiazo ? Il signifie "célébrer les mystères". Honorer un dieu par la célébration des mystères. Vous avez peut-être entendu l’expression "mystères orgiastiques" ? Et d’ailleurs le Larousse vous dira que orgie vient du grec orgia, "célébration solennelle des mystères de Bacchus". Remarquez comme c’est curieux, cette connivence de réalités humaines, indiquée par la connivence sémantique, entre la vitalité, une vitalité débordante, féconde, les mouvements de l’âme, la colère, le châtiment et... le sacré, la célébration des mystères.


UQ chair 1