CELA FAIT UN BIEN FOU ! - Éditorial du dimanche 14 février 2016 - Premier dimanche de Carême

dimanche 14 février 2016.

Boire à grands traits une eau bien fraîche quand la soif vous tourmente, dévorer votre plat préféré largement servi quand la faim vous tenaille, quel bienfait ! Apprendre que vous êtes reçu à l’examen qui vous ouvre un avenir, accéder à la position dont vous rêviez pour pouvoir enfin vous exprimer, quelle satisfaction ! Découvrir que le péril qui vous menaçait au point de vous plonger dans l’angoisse extrême se trouve conjuré et définitivement écarté, quel soulagement ! Ne faudrait-il pas être fou pour se refuser un tel bonheur ?

Pourtant, « Renonçant à la joie qui lui était proposée, Jésus a enduré la croix en méprisant la honte de ce supplice ». Il a résisté à toute tentation d’échapper à ce sort par amour de lui-même. Il l’a fait par amour pour nous, nous le savons et nous le croyons. Et, cet amour des hommes, qu’il partageait avec le Père, ne faisait qu’un avec l’amour qu’il avait pour le Père à qui il obéissait en s’offrant ainsi en sacrifice. C’est pourquoi cette obéissance faisait sa béatitude, plus profonde et plus grande infiniment que la joie à laquelle il renonçait.

Puisqu’il nous a ouvert un tel chemin de vie, n’allons pas manquer de le prendre par attachement aux choses de la terre. Laissons-nous purifier dans l’obéissance et l’humilité, dans la prière et la charité : que nos efforts permettent à Dieu de nous convertir et sanctifier. Alors nous découvrirons toujours plus et mieux la joie de connaître le Christ et son amour, la paix d’un cœur où le mal ne sévit plus, et le bonheur d’entrer tout entier dans le mystère de la Miséricorde. Si nous y croyons, allons-y pour de bon : cette année, faisons un Carême qui fait un bien fou !


Forum